Warning: Declaration of Suffusion_MM_Walker::start_el(&$output, $item, $depth, $args) should be compatible with Walker_Nav_Menu::start_el(&$output, $item, $depth = 0, $args = Array, $id = 0) in /home/kamiloka/kamipress.kamiloka.com/wp-content/themes/suffusion/library/suffusion-walkers.php on line 0
Nov 152006
 

Support : Snes et GBA
Sortie : 1995 et 2002
Type : plate-forme


La boite snes du jeu : Que j’aime ce petit format !

Ben voilà, j’ai réussi par miracle à choper la cartouche du jeu pour 16€, c’est donc avec un certain enthousiasme que j’ai allumé ma console… Ce jeu est simplement mythique car, à l’époque de sa sortie, et bien le règne des 16 bit était bel et bien terminé (Saturn, PS). Sorti en 1995 donc, on n’avait peu de chance de s’y intéresser, ce qui fait de ce jeu un véritable collector. Bref, à l’origine, ce Mario n’en est pas un : la mention Super Mario World 2 ayant été rajoutée pour le marché américain… et on le comprend!

Plein les yeux !


1- L’écran titre 2- Un sympathique niveau 3-Un effet spécial impressionant!

Ce jeu n’a donc rien à voir avec un Mario mais s’inscrit dans la lignée de la saga culte. La cigogne qui amenait bébé Mario et bébé Luigi se fait attaquer en vol et laisse tomber bébé Mario. Un Yoshi le récupère et décide de le ramener au bercail en récupérant Luigi au passage… Toujours un jeu de plates formes (ouf!) mais qui vous laissera sur le cul par son game play original et son graphisme très audacieux. Il falait oser le dessin façon esquisse au pastel baveux… Mais le résultat est là! Vous contrôlez donc Yoshi (un différent par niveau car ils se relaient) et devez éviter les obstacles sans perdre votre fardeau. En plus de pouvoir se transformer en hélico et autre véhicules ahurissants, Yoshi en avalant ses ennemis peut les transformer en oeuf et voilà votre arme favorite!

Et le jeu dans tout ça ?

4-Un niveau 5- Un jeu bonus 6- Une fin de stage

Ce jeu est vraiment éblouissant, boosté avec son SuperFx2, la Snes montre tout ce qu’elle à dans le ventre, zoom, déformation d’écran et j’en passe! La manip’ répond parfaitement (ou presque) et les bugs se comptent sur les doigts de la main. Mais, seulement 6 mondes avec 8 niveaux chacun, triste ? Non en fait, le jeu s’avère très vite répétitif et le challenge n’est vraiment pas au rendez vous ! Des mondes entiers m’ont saoulé et c’est la seule difficulté notoire que de devoir supporter les aléas d’un jeu mal dosé. Un niveau de difficulté moyenne, succédant à un niveau très facile, puis dur… Mouaih, arrivé à la fin, je fus très étonné de rencontrer déjà Bowser (le dernier chateau est si facile!!) et je me suis énervé contre le game play assez fantaisiste dans l’affrontement final.

Bref, le jeu qui est au départ éblouissant m’a très vite déçu à un point! Le jeu reste vraiment très bon et pas de quoi le mettre au placard, mais au final, l’impression reste mitigée. Déjà Nintendo semblait ne plus savoir où aller, entre innovation et gros tapage, c’est au joueur de juger…

Évaluation

Graphisme 20/20
Originalité 17/20
Bande-son 13/20
Durée de vie 16/20
Fun 13/20
Note globale : 14/20 et je suis gentil…

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)