Warning: Declaration of Suffusion_MM_Walker::start_el(&$output, $item, $depth, $args) should be compatible with Walker_Nav_Menu::start_el(&$output, $item, $depth = 0, $args = Array, $id = 0) in /home/kamiloka/kamipress.kamiloka.com/wp-content/themes/suffusion/library/suffusion-walkers.php on line 0
Sep 102008
 

titre: Legend of Mana
Console: Psx/ps1
année: 1999
editeur: Squaresoft

Legend of Mana est le quatrième volet de la série des Seiken Densetsu précédemment sortis sur SNES, mais comme Children of mana et Sword of mana, il n’apparait que comme un simple spin-off permettant de maintenir en haleine les joueurs. Jamais sorti en Europe, son marché a été limité au Japon et aux USA.

D’emblée LOM est un jeu qui vise l’originalité et l’expérimentation, en ce sens, il est sur beaucoup de points à rattacher à Crystal Chronicles. Voici un action-RPG fait pour dérouter et innover. Le joueur choisi l’un des deux protagonistes au design plutôt curieux et le voilà lancé sur une carte du monde…vide ! C’est à vous de planter ici et là les artéfacts que vous récolterez afin de faire resurgir les villes et forêts de votre environnement. Mais ne vous inquiétez pas, on vous donne le premier artéfact pour planter votre maison.

Rien à redire aux environnements très colorés !

Et l’aventure commence

Prenez le temps de faire le tour du proprio et sortez pour vous rendre à la ville voisine. Vous blablatez et rencontrez des gens et c’est en fait là que tout le principe du jeu va se résumer : l’évènement ! Et oui, car LoM a un très léger Background, mais aucun, mais alors aucun scénario ! Toute l’essence du jeu se joue sur votre perspicacité à créer le plus d’évènements (de quêtes) possibles en suivant les indications des personnages non joueurs (NPC) et vous trouvant des alliés…momentanés ! Une telle a disparue, il va vous falloir la retrouver, un tel veut voir les 7 sages, vous allez les lui faire rencontrer, un autre veut tuer des dragons, un autres cherche des plantes médicinales etc. Le jeu apparait donc complètement déroutant sur ce point là, il vous arrivera de tourner en rond n’ayant pas réussi à trouver le prochain artéfact à planter.

Les intérieurs des maisons sont assez chaleureux.

Et le jeu ?

Techniquement aussi le jeu est un ovni, pas réellement de points d’expériences à se faire (vous récoltez des cristaux à la place), pas d’équipe à monter, vos alliés viennent et vont au point qu’il est impossible de les mettre à niveau et que c’est un gâchis de leur confier vos cristaux glanés en loot sur le corps des ennemis. Grosse frustration donc pour le second joueur qui n’est plus qu’un NPC occasionnel et ne peut même pas gérer l’équipement de son personnage ! Un comble pour un jeu Mana qui avait fait sa force sur la coopération entre joueurs ! L’utilisation des magies est réduite voir inutile et ne fait que de la figuration. Quelques point sympa avec la récolte de fruits que vous faites tout le long du jeu en plantant des graines sur les arbres manas, dans le but de nourrir vos familiers qui peuvent vous être utiles en combat. Passons sur la création de Golem qui est complètement mal fichue et intéressons-nous plutôt a la forge qui vous permet d’élaborer vos instruments de musiques afin de charmer les futurs familiers et de capter l’attention des Auras (qui font une apparition sommaire dans ce jeu).


Certains sprites sont de toutes beauté !

Autrement le jeu est en 2d façon dessin animé ce qui donne un univers très agréable et frais. Les bosses sont impressionnants par leurs tailles et la qualité de leur sprites, mais le jeu ne vous posera pas beaucoup de difficulté tant il reste simple. L’impression générale qui en ressort est donc mitigée. Beaucoup de bon éléments mais très mal gérés entre eux et surtout un sentiment de passer à côté d’un must tant les dégâts sont là. Au final, tous les côtés positifs du jeu ne suffisent pas à faire avaler la pilule. L’expérimentation : oui, le foutage de gueule, non!

Évaluation

Graphisme 18/20 Plutôt mignons et colorés !
Jouabilité 14/20 Rien de spécial.
Scénario 12/20 Grand absent du jeu !
Bande-son 16/20
Durée de vie 14/20
Fun 12/20
Note globale : 14/20

Dommage !

Sorry, the comment form is closed at this time.