Warning: Declaration of Suffusion_MM_Walker::start_el(&$output, $item, $depth, $args) should be compatible with Walker_Nav_Menu::start_el(&$output, $item, $depth = 0, $args = Array, $id = 0) in /home/kamiloka/kamipress.kamiloka.com/wp-content/themes/suffusion/library/suffusion-walkers.php on line 0
Sep 102008
 

Titre :  Zelda Four swords adventures
Sortie : 07 janvier 2005
Développement : Nintendo
Plate-forme : Game-Cube


Big N sait réutiliser ses vieilles licences jusqu’à l’écœurement et c’est certainement ce trait de caractéristique qui à l’époque comme aujourd’hui, vous fait réfléchir à deux fois avant de saisir l’opportunité offerte pour replonger avec passion dans les monolithes du jeu vidéo re-visités. Pourtant avec ce second four swords (le 1e étant sur GBA), Nintendo a vu les choses en grand. Et même investir dans 2 GBA (belle arnaque au passage) vous fera passer la pilule très facilement.

Al’écran, ça en jette un max !

Rien à voir ici avec les simples portages dits « classiques » et il ne s’agit pas non plus d’un remake ou d’une arnaque à la BS Zelda (dont le test se fait attendre) qui reprenait le moteur de jeu de Zelda 3 et la même carte pour faire un nouvel épisode. Non ici, le graphisme est neuf, propre et surtout en 2D ! Dans un univers très proche de Zelda 3, le titre mythique, Four Swords vous proposent une aventure des plus riches et des plus attrayantes qu’il ait été donné à un Zelda ces dernières années. Précisons d’emblée que jouer seul avec votre paddle Gamecube ne vous enlèvera pas grand chose au charme de l’aventure, jouer à Zelda seul n’a jamais été une insulte. L’aventure a été prévue pour ne délaisser aucun des deux modes de jeu.

Concrètement vous incarnez 4 Links après avoir empoigné l’épée des quatre qui a divisé notre sympathique héros en … ben 4. Donc si vous jouez seul, vous dirigez 4 Links que vous pouvez placer en formation afin d’élaborer des techniques de combats et des parades aux hordes d’ennemis qui envahiront l’écran plus d’une fois. Avec ce Zelda, les limites de la snes ont enfin été abolies, l’écran n’a aucun mal à afficher des mêlées extraordinaires ! Mais ce n’est pas tout, cette nouveauté qui permet d’incarner 4 personnages (et ce réparti de 1 à 4 joueurs) va de pair bien entendu avec l’élaboration de nouvelles énigmes. Bref, on croirait rêver!

Ce qui change au niveau gameplay c’est l’usage des items qui est nouveau. Links ne peut porter qu’un objet, mais heureusement, il peut reprendre à tout moment sa pelle, son marteau, son boomerang, son arc et sa baguette de feu. Toute le challenge du jeu repose d’ailleurs sur l’usage intelligent de ces objets qu’il peut d’ailleurs booster grâce à une fée, les bombes devenant alors surpuissantes ! Du jamais vu ! A noter également que leur usage à quelque peu changé : l’arc, s’il est bien utilisé, peut tirer des flèches enflammées, les effets pyrotechniques sont alors très appréciables, la baguette de feu aussi se transforme en véritable lance flammes. Notons également que pour une fois, chaque niveau est indépendant et que la carte ne sert qu’a visionner le monde, peu à voyager. Des que vous pénétrez dans une zone, vous devez encore retrouver votre arsenal qui se remet à zero à chaque fois.

Je pourrais encore en dire sur ce Zelda, mais je préfère vous laissez découvrir le reste. Croyez-moi, ce Zelda est une bouffée d’oxygène! Ne passez pas à coté!

Évaluation

Graphisme 16/20 mais c’est du très bon à part les zooms qui pixelisent
Jouabilité 17/20 à l’ancienne !
Scénario **/20 Bas là, c’est aussi à l’ancienne
Bande-son 16/20 Sympa
Durée de vie 16/20 Trop court !
Fun 18/20 Le meilleur jeu GC !
Note globale : 18/20

Sorry, the comment form is closed at this time.