Warning: Declaration of Suffusion_MM_Walker::start_el(&$output, $item, $depth, $args) should be compatible with Walker_Nav_Menu::start_el(&$output, $item, $depth = 0, $args = Array, $id = 0) in /home/kamiloka/kamipress.kamiloka.com/wp-content/themes/suffusion/library/suffusion-walkers.php on line 0
Sep 202010
 

Titre : Little Krishna The Wondrous Feats
Producteur : Big Animation
Directeur : Vincent Edwards

Voilà un bail que je ne vous avais présenté un dessin animé indien. Et pour cause, il est difficile de se procurer ce genre de production dans nos contrées (et surtout que mes DVD de Cheenti cheenti Bang bang, Jumbo restent fermés pour cause de motivation). Mais voilà que je tombe enfin sur ce titre (j’hésitais à acheter 3 DVD en import d’une série inconnue) et je dois vous avouer que ma passion a repris son ardeur !

Voici donc encore une énième représentation de Krishna (il y avait déjà Sri Krishna et Krishna the birth) et on peut le dire d’emblée, si vous devez en regarder une, celle-ci sera la plus agréable. C’est une série en 3D (c’est à dire en image de synthèse, hein ? Pas en stéréoscopique !) ce qui a priori pourrait nous effrayer car les réalisations 3D précédentes n’ont jamais été exceptionnelles. Celle-ci est remarquable de beauté et d’animation ! Nous voilà enfin entré dans la cours de l’Animation Internationale. Mais entendons-nous, ce n’est pas pour autant un chef d’œuvre technique capable de rivaliser avec les meilleures cinématiques d’un jeu hardcord gamer : c’est très simplement beau, agréable, léger et suffisamment fluide pour vous permettre de plonger dans la magie de cette épisode. Big Animation avec Bad Eggs a déjà raflé des prix au Japon et à New York en 2007. Comme quoi, ce n’est pas n’importe quoi que je vous présente !

Car au juste, qu’est que c’est que Little Krishna The Wondrous Feats ? C’est tout simplement le premier épisode d’un téléfilm. Car oui, même si techniquement il va au-delà des longs métrages indiens et qu’il dure près d’1h30, ce n’est qu’une série ! Est-ce le partenariat avec l’Iskcon qui a boosté le budget ? Quoiqu’il en soit, la série a été diffusée sur la chaine Nick (une grosse chaine indienne pour les enfants) dès le 11 mai 2009 (comment ça, je suis à la bourre?). Les 3 épisodes ont rassemblé 280 personnes à leur chevet, et les petits indiens ont été nombreux à rendre justice à leur travail.

Pépère shiva, si tu abrégeais ? Bon désolé, je m’emballe, mais depuis Gatothkach cela faisait longtemps que j’attendais la relève. Une version anglaise de la série est dispo, c’est ce qui nous la rend accessible (mais désolé pour nos chers bambins qui ne comprendront rien !). Quoique, l’histoire est simple et l’image suffit à la raconter avec délicatesse et esthétique. D’ailleurs les dialogues sont peu nombreux. Ce premier DVD présente donc les facéties de notre très jeune Krishna qui passe son temps à intriguer pour voler le beurre des bergères. Et entre temps, sous des airs de grande candeur, il terrasse les démons que lui envoie son oncle qui, vous l’aurez compris est loin de combler son neveu de sollicitudes et d’attachements… Sur la fin, on notera l’intervention d’Indra peu réjoui que le marmot Krishna dénonce les honneurs que les habitants de Vrindavana lui dédient.

Ce long épisode manque peut-être de cohérence pour un esprit occidental, on regrette d’ailleurs que l’intrigue du Bhagavata Purana, le livre de référence sur Krishna, n’ait pas été suivi dans son développement. Rien n’est présenté sur la naissance de ce bébé merveilleux (comme ses pieds le sont) ce qui nous oblige a une entrée en matière un peu brutale. Les espiègleries amuseront les enfants mais un adulte les trouvera peut-être trop longue. Le film Krishna et même le série en animation traditionnelle étaient en ce sens plus réussies. Mais en ce qui concerne, le plaisir des yeux, l’immersion, cette série est sans conteste la plus attrayante ! Ajoutez à cela une ambiance musicale très agréable, des voix bien choisies, et je vous laisse imaginer l’intérêt de cette œuvre.

Autre point, le parrainage de l’Isckon laisse supposer des prétentions religieuses sous-jacentes. Mais mon œil averti (désolé ça fait orgueilleux^^) n’a rien décelé de compromettant dans ce fabuleux dessin animé indien ! Cela explique surtout la très belle image de cette production qui reprend les plus beau tableau de ce mouvement religieux. Donc, n’hésitez-pas !

ps : cliquez sur les images pour éviter qu’elles ne disparaissent svp !

Sources :
Arrow http://www.bigmusicvideo.co.in/PressRoom/StoryPage.aspx?ArticleID=c33233a3-799b-4347-87dd-9233ddfde9af&ShortName=PRESSRLS
Arrow http://www.harekrsna.com/sun/news/05-09/news2650.htm

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)