Warning: Declaration of Suffusion_MM_Walker::start_el(&$output, $item, $depth, $args) should be compatible with Walker_Nav_Menu::start_el(&$output, $item, $depth = 0, $args = Array, $id = 0) in /home/kamiloka/kamipress.kamiloka.com/wp-content/themes/suffusion/library/suffusion-walkers.php on line 0
Avr 102012
 

Console : PC
Éditeur : ???
Sortie : ???

 » L’obscurité te fait peur ? Pourtant il ne faut pas … Alors avance ! « 

Alors nous voici ici devant un jeu qui pourrait être à la fois le plus nul dans l’histoire du Survival Horror et à la fois le + flippant !

SCP-087 est donc un jeu Survival-Horror qui n’en est pas un. Sorti de l’inconnu par des Américain, ce jeu entièrement gratuit nous met dans la peau d’un homme complètement taré qui à décidé d’entrer dans un Bunker totalement Hanté et d’y descendre… Voila, donc le jeu est relativement basique. Ayant des graphismes qui collent bien mais trop sombre, un Gameplay tout à fait soft et une durée de vie limite inexistante, ce jeu sera un véritable bijou juste pour l’Horreur qui pèse.

Histoire

SPC-087 raconte l’histoire d’une porte d’un Bunker qui aurait été caché dans une école par une entrée ressemblant a une porte de placard à balais. Un jour, des élèves entendirent des coups contre la porte. Depuis, cette porte a été cloturée par du béton armé.
Un Docteur à voulus ensuite voir ce qu’il y avait à l’intérieur, mais, ne voulant pas se salir les mains, il envoya des cobayes. En premier D-8432, un homme caucasien de 43 ans, puis D-9035, un Afro-Américain de 28 ans et pour finir, D-9884, une femme de 23 ans. Leur nom sont inconnus comme le passé de ces personnes, mais le Docteur fit des enregistrement Audio et des vidéos de tout cela ainsi que 3 rapports. Ce Bunker se présente comme des escaliers n’arrêtant pas de descendre jusqu’à ce que le cobaye entende des pleur, « Aidez-moi » etc… Puis le cobaye voit un visage enfin ce qui ressemble à un visage,  pas de narine ni de bouche, avec juste une ombre pour corps. Et cela a chaque fois …

Faitez-vos dernières prières !

Durée de vie

Et ben comme le dirait si bien Alain Souchon : On avance, on avance, on avance … Vous ne faites que ça du début à la fin, avancer. Vous descendez les étages jusqu’à tomber sur d’étranges choses qui rodent dans les ténèbres. Malheureusement le jeu ne peut-être fini tout simplement parce que vous êtes dans la peau de l’un de ces cobaye ce qui fait que vous finirez automatiquement par mourir ! Le seul point positif c’est que le jeu possède un système de générateur de niveau, ce qui fait que votre partie changera à chaque démarrage du jeu.

Graphismes

Et ben ici aussi rien de bien grandiose, il fait noir, du coup on voit pas vraiment la texture du décor… C’est bien dommage car le jeu avait l’air d’avoir son charme.

OST

Si vous pensez entendre des musiques, vous êtes au mauvais endroit. Pas une seul musique dans le jeu. Encore une fois c’est dommage car c’est pas bien compliqué de crée des musiques dans le domaine de l’étrange.

Vous allez aimé les escaliers.

Conclusion

Et ben a part descendre dans le noir des escaliers infinis jusqu’à tomber sur des choses qui vous feront une peur bleu … le jeu est jouable au moins une fois et c’est le maximum car on s’ennuie très vite.

D’autre extension de ce jeu sont sorties pour innover des escaliers et pour améliorer le jeu en offrant une meilleur immersion et corriger toute chose qui ne collait pas.

Je vous invite par ailleurs à visité ce Wiki de ce jeu pour vous expliquer toute l’envergure de SCP-087 : http://www.scp-wiki.net/scp-087

Évaluation

Graphismes 10/20 : On ne voit pratiquement pas la beauté du jeu.
Jouabilité 12/20 : Sautez, marchez, tournez.
Scénario 15/20 : Basé sur une histoire vrai, le jeu le montre parfaitement bien. Mais cela manque de punch.
Bande-son */20 : Pas de musique, pas de note.
Durée de vie 5/20 : On descend les marches jusqu’à mourir … ça colle à l’histoire mais bon c’est ridicule.
Fun 10/20 : Parfait pour nous flanquer la trouille et contrôler nos peurs. Les créateurs ont d’ailleurs avoué que ce jeu nous permettait de savoir si nous sommes froussard où prêt à tout danger !
Note globale : 8.6/20
Ce jeu aurait pu être bien mieux si le développement était approfondi. Là on à l’impression que le jeu a été fait pendant des pauses cafés.

Sorry, the comment form is closed at this time.