Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/kamiloka/kamipress.kamiloka.com/wp-content/themes/suffusion/functions/media.php on line 669

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/kamiloka/kamipress.kamiloka.com/wp-content/themes/suffusion/functions/media.php on line 674

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/kamiloka/kamipress.kamiloka.com/wp-content/themes/suffusion/functions/media.php on line 687

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/kamiloka/kamipress.kamiloka.com/wp-content/themes/suffusion/functions/media.php on line 692

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/kamiloka/kamipress.kamiloka.com/wp-content/themes/suffusion/functions/media.php on line 697
Delaby » Kamipress
Warning: Declaration of Suffusion_MM_Walker::start_el(&$output, $item, $depth, $args) should be compatible with Walker_Nav_Menu::start_el(&$output, $item, $depth = 0, $args = Array, $id = 0) in /home/kamiloka/kamipress.kamiloka.com/wp-content/themes/suffusion/library/suffusion-walkers.php on line 0
Août 252011
 

année : 2004
Scénariste : Dufaux
Dessins : Delaby


Une jolie rousse

Pour ceux qui connaissent Rosinsky, le titre est familier, en effet il s’agit d’une autre partie du cycle de la complainte des Landes perdues, sur laquelle il avait travaillé à l’époque, pour l’arc Sioban. Cette « saga » (même si j’hésite à lui donner ce nom) n’était pas franchement inoubliable, ni Rosinsky, ni Dufaux ne paraissant au meilleur de leur forme : le dessin se « laisse aller » à la facilité (on est loin d’avoir le même travail que sur Thorgal, même si certaines cases sont belles) et le scénar ne va guère plus loin que les poncifs du genre heroic-fantasy. Bref, rien de transcendant à l’époque, je m’étais même carrément ennuyée.

Mais bon, arriva ce cycle avec Delaby au dessin et à la colorisation, ce qui avait quand même plus d’allure que le dessin certes très beau de Rosinsky, mais aux colos qui sont loin d’être à la hauteur (ceci dit, c’est quand même moins minable qu’au début de Thorgal avec des couleurs criardes et baveuses). Et puis, Delaby, c’est Murena, donc ça ne peut pas être mauvais.

En effet, esthétiquement, c’est magnifique, les dessins et la colo sont très soignés, et on est même surpris qu’il arrive aussi facilement à passer de l’ambiance méditerranéenne de Murena à ces couleurs froides, ternes, et brumeuses ! L’ambiance est bien retranscrite, et il n’y a pas d’exagération dans le grisâtre (parce que parfois, certains illustrateurs, ou réalisateurs) pensent que pour dépeindre une ambiance du nord, il fait tout miser sur le gris, à tel point que les couleurs semblent avoir disparu !

Néanmoins, scénaristiquement, j’ai trouvé ça un peu léger, beaucoup moins que pour Sioban, c’est sûr, on va moins dans les clichés, mais je me demande un peu comment construire un vrai cycle sur les éléments d’intrigue qui transparaissent dans ce premier volume, qui me semblent un peu minces : on a certes la mise en place de personnages comme Seamus, et de groupes comme celui des sorcières, mais je me demande comment il va pouvoir tenir 4 volumes là-dessus. (je n’ai pas encore acheté le second tome, d’après les avis que j’ai pu voir, il a l’air de partir en cassoulet, je verrai, je le lirai peut-être en bibliothèque!). Ceci dit, seule, je trouve que la BD fonctionne plutôt bien au niveau de sa narration et presque, qu’elle se suffit à elle-même.

En bref, une très belle bd, mais dont le scénario est hélas un peu trop mince pour élaborer une série, mais qui peut très bien se lire en « one-shot ».