Mai 052011
 

Date : 21 avril 2011-05-05
Développeur : NetherRealm Studios
Editeur : Warner Interactive
Support : PS3

Les deux antagonistes de l'histoire près à en découdre.

Les deux antagonistes de l'histoire près à en découdre.

Après une série 3D de 3 titres sur PS2 qui tentaient de se démarquer un peu des lamentables épisodes précédents, voilà que sort enfin Mortal Kombat en HD. Les derniers opus avaient offerts leur lot de nouveautés et de bonus qui permettaient à l’univers Mortal Kombat de s’étoffer un peu. Ce dernier MK revient sur les tous premiers opus arcades en tentant de tirer profit de ce que la saga avait su offrir.
D’emblée Mortal Kombat 9 se présente comme un jeu résolument moderne, graphisme HD, son suround. Le titre tente aussi une révolution en imposant la 2D comme représentation idéal du jeu de baston. Et c’est bien tout l’intérêt de ce nouvel opus : retrouver les vielles sensations d’un vrai jeu de Kombat à la sauce hight-tech ! Pour autant, les Kombats sont loin d’être inertes, bien au contraire. Jamais nous n’avons vu de kombats aussi fluides, de coups aussi puissants. Les animations sont saisissantes. Fini le temps des jeux de baston à la japonaise avec une animation appauvrie pour donner une sensation de vitesse. Chapeau bas pour les arènes vraiment magnifiques et originales. Bien que j’ai été déçu par celle de la forêt vivante, que je trouvais mieux réussite dans les précédent opus.

Aglagla ! Moi qui suis si frileux !

Le jeu se situe après Armageddon. Le dernier des kombats fut le plus sanglant et laissa le monde désolé. Raiden se projette dans le passé pour tenter de corriger le tir en laissant à son double des bribes d’informations pour agir. C’est donc au tournoi du 1e Mortal Kombat que commence le mode histoire, vous découvrirez à travers les cinématiques de bonnes factures que les évènements ont quelques peu évolués…
Niveau gameplay, on retrouve l’incroyable panel de coups spéciaux, d’enchainements propre à chaque personnage. Les Fatalaty, plus gores que jamais sont de retour, en laissant loin derrière elles les lamentables mises à mort d’Armageddon. Déception par contre du coté interactivité avec les arènes qui désormais ont réduis leurs pièges comme peau de chagrin, mais c’est le grand retour des fatality d’arène (bain d’acide, chute dans la fosse etc.). Dommage aussi de ne plus pouvoir exécuter son adversaire d’un coup d’un seul en l’expédiant dans le décor. En échange, une barre de chargement de furie permet de déclencher des attaks X-ray qui en plus d’être spectaculairement sanglantes, sont de surcroit efficaces. Cette même barre vous permet également d’augmenter la puissance de vos attaques spéciales ou offre la possibilité de contrer une attaque bloquée.

Jonny Cage n'est jamais à l'honneur dans les images de promo ou quoi ?

Mortal Kombat en plus d’un mode ascension « classique », vous offre de multiples modes de jeu qui sont au final des découpages des séquences du mode « Konquest ». Puisque on y retrouve, les entrainements au kombat, les coffres à débloquer auxquels s’ajouteront les tests de forces ou de vues etc. Exit l’hilarant Mortal Puzzle, ou le très fade jeu de Karting. Je regrette aussi qu’est été abandonné le switchage (jonglage) de styles qui rendait le jeu plus technique, mais le mode endurance ou duel offre bien d’autres nouveautés que ne démentira pas le mode en ligne (lorsque les serveurs seront de nouveau ouverts…). Le mode histoire est dons moins riche que le mode Konquest, fini l’aventure et la découverte de coffres secrets. Mais le mode histoire reste très agréable à jouer et à le mérite d’être très clair dans sa narration. Le retour aux classiK fut précédé d’un grand nettoyage, nettoyage qu’on pourrait peut être regretter sur certains points. On retrouvera du coup les mêmes défauts qu’a l’aurore de cette saga. A savoir des personnages déséquilibrés en terme de puissance, vitesse et technique ce qui donnera lui à des kombats inégaux. On effleure de près l’anti-jeu dans certains matchs, tant votre adversaire sera puissant et rusé (comme Scorpion) face au votre, trop lent et moins inventif (tel Subzero). Mais c’est bien là où Mortal Kombat a su se trouver un créneau. On ne joue pas à Mk pour se promener… On ajoutera à ça une dual shock inadaptée à ce type de jeu : l’analogique gauche bloquant votre pousse qui tente de pianoter la croix. Le réel point noir du jeu réside dans le doublage français qui est le plus médiocre jamais réalisé dans un jeu moderne. Le volume sonore est très bas, les répliques, ni articulées, ni jouées avec le ton. Hélas, le joueur n’a pas la possibilité de basculer le jeu en VO.

Le match mythique sera t-il a votre avantage ?

S’en suit que Mortal Kombat triomphe dans le jeu de baston. Le titre reprend sa place de leader, place qu’il n’a jamais vraiment perdu, mais on avait tendance à oublier la puissance de ce titre. Aujourd’hui, aucun jeu de baston ne lui arrive à la cheville. Comparer Mortal Kombat à ce qui se fait aujourd’hui en baston équivaut à comparer GOW avec un jeu Disney. MK est redevenu franchement technique, dur et extrêmement jouissif, ça fleur bon le retro, mais ce n’en est pas !

Finish Hiiiiim !