Warning: Declaration of Suffusion_MM_Walker::start_el(&$output, $item, $depth, $args) should be compatible with Walker_Nav_Menu::start_el(&$output, $item, $depth = 0, $args = Array, $id = 0) in /home/kamiloka/kamipress.kamiloka.com/wp-content/themes/suffusion/library/suffusion-walkers.php on line 0
Juil 182012
 

Plate-forme : Wii et en HD : PS3
Éditeur: Electronic Arts
Développeur : Visceral Games
Sortie : Octobre 2009 (WII) Janvier 2011 (PS3)

Disponible sur PS3 en bonus avec la version collector de Dead Space 2, Dead Space Extraction en HD, permet au joueur de la PS3 de découvrir enfin ce titre complémentaire d’une saga qui a su redonner un souffle horrifique à un genre qui sombre peu à  peu vers l’action. J’ai laissé de côté ce jeu depuis tout ce temps et c’est avec un réel plaisir, même sans psmove, que je suis à présent en mesure de vous le présenter. Toute la question étant : Dead Space peut-il s’accommoder du genre rail-shooter ?

Si les environnements de DSE sont familiers, la colonie, l’Ishimura, nous n’incarnons pas Isaac, ni même un seul personnage. Quant au game-play, c’est très simplement celui d’un rail-shooter. En somme, nous avons une cible (ou deux si un partenaire vous rejoint) qui figure notre collimateur, pour le reste, tout est là ! Et c’est l’une des première chose qui frappe. Contrairement au Resident Evil Chronicles qui ont simplifié la jouabilité, ici tout ce passe comme dans un Dead Space. Vous avez votre stase, votre télékinésie et le choix de 4 armes à feu. L’illusion est quasi parfaite et extrêmement bien adaptée au genre rail-shooter comme à la saga Dead Space. La seule grosse différence c’est le caractère linéaire de l’action puisque vous ne contrôlez pas les déplacements de Mac Neill, entre autres.  Contrairement à bon nombre de jeux du genre, votre vue n’est pas celle d’une camera, mais celle de votre personnage. L’angle n’est donc pas fixe ou ne glisse pas sur un rail. La vue penche un peu, l’écran se secoue lorsque vous courez. Des fois on voit vos jambes, vos bras, ce qui renforce l’immersion. De même, vous n’aurez jamais des scènes avec des bouts de bidoche sur la camera : c’est votre vue qui devient altérée lorsqu’on vous assaille au corps à corps. De même, certains passages verrouillent votre cible, normal quand on utilise ses deux bras, pourtant Resident Evil Chronicles ne s’encombre pas de ce genre de détails.

Le rythme du jeu est donné par le scénario, ou plutôt, comme dans chaque Dead Space par les situations. Il est vrai cependant que les moments de répit sont rares, mais l’échelle de tension entre les scènes d’actions est bien réelle. De temps à autre, vous aurez à secouer votre controller pour activer une lampe. Les nécromorphes arrivent de partout, en haut, en bas, devant vous bien sur. Au final, ce mode de gameplay en rail-shooter donne encore plus l’impression d’incarner un marine, Vasques ou X dans Aliens. Bref, vous l’aurez comprit, l’horreur est totale. A cela s’ajoute les joies du piratage de circuits électroniques comme dans tout Dead Space, mais pour corser le tout, souvent vous serez attaqué en même temps !

L’une des 2 jeunes femmes est déjà connue des joueurs, l’autre, Lexine sera l’un de vos partenaires pour cette folle aventure ce situant avant DS1.

Tout n’est pas parfait dans Extraction, même si ce titre est aussi bon que les autres, notons que certains mécanismes sont un peu confus. Clouer des barricades par exemple demande un peu d’attention au début. Idem, quelques fois l’action n’est pas claire, que ça soit contre un boss, ou même dans certaines situations extrêmes.  Il y a bien des didacticiels, mais pas vraiment clairs, surtout en plein milieu d’un affrontement. Les dialogues ne sont pas réellement bien exploités car, si vous n’êtes pas anglophone, il sera difficile de lire les sous-titres et de se concentrer en même temps sur votre démembrage. Enfin, le jeu prévu pour Wii à l’origine n’est pas très difficile. Votre personnage sera rarement en péril, mais tout de même, le jeu recèle son lot de challenge et après le mode de difficulté « normal » vous en avez 3 autres… Le mode deux joueurs est sympa, mais il rend le jeu plus délirant qu’horrifique. Dédoubler votre personnage c’est un peu curieux, ce qui limite d’autant votre adhésion au jeu. Surtout lorsque l’on souhaite regarder d’un côté, alors que l’autre joueur possède seul la capacité de fouiller un endroit. C’est le petit plus de DSE, permettre à certains moments de déplacer votre personnage pour récupérer le loot raté.

« En route pour la castagne ! »

Dead Space Extraction est une bombe comme les autres, et vous aurez vraiment perdu quelque chose à passer outre. PSmove ou pas, le jeu se prend en main avec souplesse ce qui est tout de même un gros avantage lorsqu’on ne souhaite pas investir plus. Ajouter qu’à côté un mode défi est disponible pour les plus acharnés, avec plusieurs arènes, cela vous donne de quoi faire chauffer votre console même si ce bonus comme celui de Dead Space 2 n’est pas inoubliable !

Évaluation

Graphismes 15/20 Graphismes Wii en Hd, mais rien de choquant, plus beau que Alice par exemple.
Jouabilité 18/20 Rien à redire, même avec la dual chock 3.
Scénario 15/20 Dans la lignée des précédents titres.
Bande-son 18/20 Tout est bon !
Durée de vie 16/20 Bien sur qu’on en veut plus !
Fun 18/20 Quel bon titre !
Note globale : 18/20
Pour un portage Wii, le jeu est géant, les graphismes ne pèchent en rien avec les texture hd. Toute l’ambiance Dead Space est là.