Jan 092014
 

Console : Megadrive/Snes/Pc/Saturn/Ps1/Gba/Wii
Développeur : Shiny Entertainment
Sortie : 1995/1996/2002/2009

Après le succès phénoménal du 1er épisode, Jim revient dans ce 2ème épisode toujours aussi délirant. En effet, il n’aura fallu qu’un an pour voir sortir cette suite qui s’annonce encore une fois parfaite. En ce temps-là, oui, on pouvait se permettre de faire des jeux complètement loufoque qui n’avait aucun sens et voir ces titres faire un carton ! Et Earthworm Jim en fait partie car jouer un ver de terre qui doit protéger des vaches pour sauver sa bien aimé … C’est du grand n’importe quoi ! Seulement voila, certaines versions de ce jeu seront malheureusement le fruit d’un mauvais boulot …

Histoire

Alors que Jim chantonne avec son accordéon, la princesse What’s-Her-Name se fait encore une fois kidnapper par l’affreux Psycrow, le corbeau astronaute ! Jim, ne comprenant pas la situation, repart à l’aventure pour sauver sa bien aimer et délivrer les vaches …. ????

Durée de vie

Le jeu compte en tout 10 niveaux dont le fameux mini jeu Puppy love qui restera graver dans nos mémoires. Mais attention, pas n’importe quels niveaux car vous êtes dans Earthworm Jim et non pas dans un jeu de plate-forme basique ! Votre mission en résumer sera de survivre à des mémés, sortir d’une caverne en démolition, sauver des petits chiens (un clin d’œil du célèbre mini-jeu des Games & Watch, Pompier), survivre dans les entrailles de Jim, explosé une créature gluante, sauver des vaches, voler dans une fête foraine, lire en sauvant des souris, marcher dans de la nourriture et gagner à la course ! Autant vous dire que vous avez du pain sur la planche ! Malheureusement, comme dit plus haut, la version PC du jeu possède un défaut. En effet, le niveau de la caverne est passé à la trappe surement par manque de place vu que je le tournait sur MS-DOS … Enfin un mode de difficulté à été ajouté ainsi qu’un système de password original. En effet, vous devez trouver trois symbole dans chaque niveau pour que le password s’active. Comptez environ 1h30 pour le finir ce qui est peu.

Graphismes

Le jeu est vraiment très beau, que ce soit dans les décors comme dans le background. Chaque niveau se différencie et amène une touche sublime. De plus, certains backgrounds  changeront de couleur où de style au fur et à mesure de votre progression. Dans le niveau de la bibliothèque par exemple, le background s’animera avec émerveillement ! Seulement voila, encore une fois, dans la version PS1 & Saturn, ce second opus offrira aux joueurs, pour ce démarquer des versions SNES et megadrive, les backgrounds comme seul changement, ce qui est plutôt légé car du coup, les GFX restent identiques. Nous avons donc droit à un mélange de génération de décors entre de la 16-Bits & de la 32-Bits ! Enfin, sur la version PC, seul le dernier niveau aura droit à un background inédit des autres versions.

OST

Nous arrivons à la partie la plus sublime du jeu. Si vous vous souvenez du 1er épisode, nous avions eu droit à des musiques épatante avec même un petit clin d’oeil à la célèbre musique Une nuit sur le mont chauve de Modeste Moussorgsky. Et bien rebelote dans le 2. Les musiques sont encore une fois loufoque, amusante et apaisante et dans le niveau Villi People, si vous faite attention, vous pourrez entendre la très belle Sonate au clair de lune de Mr Ludwig Van Beethoven alors que dans le dernier niveau, ce sera Moonlight Sonata ! La classe n’est-ce pas ? Enfin, dans la version Snes, dans le niveau Puppy love, + vous avancerez dans le mini-jeu, + la musique accélérera ! Groovy ! Pour terminer sur une petite anecdote, à chaque fin de niveau, deux vaches vous diront Well Done si vous arrivez à les faire parler …

Conclusion

Earthworm Jim 2 est clairement le jeu de plate-forme le + loufoque qui aura l’avantage de plaire aux petits comme aux grands. Au total, il fut porté sur Megadrive, Snes, MS-DOS/Steam, Ps1, Saturn, Gba et sur Wii via console virtuelle ! Contrairement à Earthworm Jim 1, celui-ci n’aura pas droit à une spécial Edition ce qui est bien dommage. Earthworm Jim aura droit à un 3ème épisode sur N64 mais ça, c’est un autre test !

Évaluation

Graphismes 19/20 : Magnifiques, des backgrounds qui claquent, bref le top !
Jouabilité 18/20 : Très simple d’utilisation avec de nombreux pouvoir et armes en stock. Insertion de mode de difficulté et d’un système de password plutôt original.
Scénario 15/20 : Simple, drôle et nous troll à fond !
Bande-son 20/20 : C’est du pur bonheur d’entendre du Beethoven dans un jeu de plate-forme. C’est tellement apaisant !!!!
Durée de vie 16/20 : De nombreux niveaux jouables mais pas assez long.
Fun 20/20 : On ne peut que marrer en jouant et c’est tellement complet qu’on ne peut s’ennuyer !
Note globale : 18/20
Si vous n’avez encore jamais jouer à Earthworm Jim, il est temps de vous y mettre !
Déc 232013
 

Console : Megadrive/Snes
Développeur : Funcom
Sortie : 1994

Ho ! Ho ! Ho ! Non je vous rassure, je ne suis pas le Père Noël mais bien Greenmol ^-^. Comme vous le savez, c’est bientôt Noël. Le sapin ainsi que les décorations ont du s’installer dans votre maison, les cadeaux commencent à se remplir et le repas approche à grand pas ! C’est le moment où tout le monde se réunit en famille pour célébrer dans la joie et la bonne humeur. Et c’est aussi l’occasion pour le Père Noël de débuter son envol remplit de cadeaux pour les enfants qui ont été très sage ! Malheureusement, en 1994, celui-ci avait eu de petit soucis.  C’est le thème du jeu qui suit, Daze Before Christmas, un jeu de plate-forme basique dans l’esprit de Noël !

Histoire

Noël approche à grand pas et le Père Noël s’apprête à commencer sa course pour les enfants. Mais malheur, les rennes et les lutins ont été enlevés par Mr Wheather, un effroyable nuage bizarre ! Le Père Noël va devoir délivrer ses amis pour sauver Noël !

Durée de vie

Étant donner que c’est un jeu destiné pour les plus jeunes, il ne fallait pas que celui-ci soit compliqué, long et difficile. Mais heureusement, pour les joueurs en manque de défis, trois modes de difficulté sont disponible.  Daze before Christmas dure environ 1h, le jeu compte en tout 24 niveaux assez simples et courts pour ne pas rester au même endroit ! La plupart des niveaux s’effectueront à pied comme dans un jeu de plate-forme. Il ne faudra pas sauter sur les ennemis mais leur lancer des cadeaux pour les vaincre …. bah oui. Mais il possède également des phases de shoot-em up où vous devrez éviter les ennemis et lancer les cadeaux dans les cheminées ! Tout au long du jeu, vous aurez à libérer les lutins et les rennes pour finir chaque niveaux qui, pour la plus part, se ressemblent. Enfin, un pouvoir qui mérite son ? s’y cache. En effet, le Père Noël aura l’occasion de se transformer en un horrible lutin moche pour être  invincible ….. Cela peut déplaire aux enfants !

Graphismes

Le jeu est plutôt bien foutu dans l’ensemble malgré peu d’environnements. Le background représente parfaitement l’endroit situé et les GFX sont finement modélisés. Quand aux sprites des personnages et des monstres … bah c’est joli malgré les lutins qui sont un peu raté. Mais que dire de cette transformation hideuse du Père Noël à part qu’elle peut faire peur aux enfants ? Pas grand chose mise à part que c’est WTF ! Outre les environnements, on trouvera bien naturellement l’extérieur remplit de neiges et de sapins, des grottes, des intérieurs de maison et les USA et l’Angleterre pour les phases de shoot !

OST

Nous voici dans la partie sombre du jeu. Malgré que certaine musiques sont très joli à entendre puisque l’on pourra reconnaître l’air de Vive le Vent en version soft et hard, les autres seront bizarre et clairement pas dans l’esprit de Noël. Pourtant il en existe des musiques mais non, ils ont préfèré mettre des musiques horribles et parfois flippantes ! Dommage car du coup, la magie n’y opère pas.

Conclusion

Daze before Christmas est un très bon jeu de plate-forme pour le 25 Décembre, mais juste ce jour là car de A à Z, c’est Noël. D’autre jeux dans le même style existe comme Home Alone sur Nes qui est une adaptation du film Maman, j’ai raté l’avion, il y’a aussi The Santa Clause, Gremlins et j’en passe !

Évaluation

Graphismes 17/20 : Un très beau jeu avec de nombreux décors variés.
Jouabilité 16/20 : Très simple à jouer mais la transformation du Père Noël me freine !
Scénario 15/20 : Très classique et surtout enfantin. ça marche toujours ^^
Bande-son 12/20 : Un peu décevant car pas assez de musique de Noël !
Durée de vie 13/20 : Trop court, trop simple , trop répétitif.
Fun 15/20 : Il vise principalement les plus jeunes mais les grands ont droit aussi de s’ammuser avec le Père Noël 😛
Note globale : 14.6/20
Je n’ai qu’une chose à dire : JOYEUX NOËL A TOUTES ET A TOUS !
Juil 182012
 

Console : Super Nintendo
Editeur : Nintendo
Sortie : 1995 (Japon uniquement)

Et oui, au Japon on à toujours de nombreux avantage dans les jeux-vidéo. Et Zelda en a fait partit. Car, OUI, sur Snes, il n’y a pas eu que Zelda 3. Il y’a eu aussi BS Zelda & BS Zelda 3. Kézako ?

BS Zelda est tout simplement le remake de Zelda sur Nes mais avec de nombreuses améliorations ! Pour commencer, celui-ci devait absolument être joué avec l’accessoire SatelliView pour la Snes. A quoi sa sert ? A pouvoir téléchargé des jeux directement sur des cartouches vierge depuis le satellite Bandaï Satelliview.  Mais attention il y’avait un hic ! Vous deviez téléchargé, chaque semaines à tel heure et tel jour, une partie du jeu. En gros la 1er semaine, vous deviez téléchargé l’intro et le début du jeu, la 2ème semaine, la suite etc …

Histoire

Bon bah l’histoire reste exactement la même. Zelda, princesse d’Hyrule, sait fait enlevé par Ganon et Link doit allez  la sauver. Pour cela il devra réunir les 8 morceaux de la Triforce pour la reconstituer et vaincre Ganon.

Durée de vie

Bon ben le jeu reste à la même limite que sur Nes. Voir même plus court puisque celui-ci se révèle plus simple et doit-être fini dans un temps limité. Bref compté environ même pas 4h pour le finir.

Graphismes

Les graphismes sont largement amélioré par rapport à la Nes vu qu’on est ici sur Snes. Mais bon on est bien loin des graphismes de Zelda 3, qui lui, était déjà sortit …

OST

Pareil, l’ost est exactement le même mais en version Snes donc amélioré et voir même bien plus sympathique à écouté.

Conclusion

BS Zelda n’est finalement qu’un remake banal de The legend of Zelda sur Nes. Seul quelque améliorations ont été remarqué mais rien de bien grave, les Français et les Américains n’on pas raté grand chose ^-^.

Évaluation

Graphismes 15/20 : C’est joli à regardé, bien plus beau que sur Nes.
Jouabilité 18/20 : Bien + simple à jouer et la difficulté à été revu à la baisse.
Scénario 10/20 : Toujours le même. Il n’y a même pas une petite nouveauté.
Bande-son 14/20 : L’ost est bien plus agréable à entendre.
Durée de vie 14/20 : Toujours trop rapide …
Fun 15/20 : C’est Zelda, on apprécie toujours d’y jouer quand un nouvel épisode sort.
Note globale : 12/20
BS Zelda est à la fois positif et négatif. Donc les avis sont partagé sur cet version Snes de The legend of Zelda.