Warning: Declaration of Suffusion_MM_Walker::start_el(&$output, $item, $depth, $args) should be compatible with Walker_Nav_Menu::start_el(&$output, $item, $depth = 0, $args = Array, $id = 0) in /home/kamiloka/kamipress.kamiloka.com/wp-content/themes/suffusion/library/suffusion-walkers.php on line 0
Jan 092014
 

Console : Megadrive/Snes/Pc/Saturn/Ps1/Gba/Wii
Développeur : Shiny Entertainment
Sortie : 1995/1996/2002/2009

Après le succès phénoménal du 1er épisode, Jim revient dans ce 2ème épisode toujours aussi délirant. En effet, il n’aura fallu qu’un an pour voir sortir cette suite qui s’annonce encore une fois parfaite. En ce temps-là, oui, on pouvait se permettre de faire des jeux complètement loufoque qui n’avait aucun sens et voir ces titres faire un carton ! Et Earthworm Jim en fait partie car jouer un ver de terre qui doit protéger des vaches pour sauver sa bien aimé … C’est du grand n’importe quoi ! Seulement voila, certaines versions de ce jeu seront malheureusement le fruit d’un mauvais boulot …

Histoire

Alors que Jim chantonne avec son accordéon, la princesse What’s-Her-Name se fait encore une fois kidnapper par l’affreux Psycrow, le corbeau astronaute ! Jim, ne comprenant pas la situation, repart à l’aventure pour sauver sa bien aimer et délivrer les vaches …. ????

Durée de vie

Le jeu compte en tout 10 niveaux dont le fameux mini jeu Puppy love qui restera graver dans nos mémoires. Mais attention, pas n’importe quels niveaux car vous êtes dans Earthworm Jim et non pas dans un jeu de plate-forme basique ! Votre mission en résumer sera de survivre à des mémés, sortir d’une caverne en démolition, sauver des petits chiens (un clin d’œil du célèbre mini-jeu des Games & Watch, Pompier), survivre dans les entrailles de Jim, explosé une créature gluante, sauver des vaches, voler dans une fête foraine, lire en sauvant des souris, marcher dans de la nourriture et gagner à la course ! Autant vous dire que vous avez du pain sur la planche ! Malheureusement, comme dit plus haut, la version PC du jeu possède un défaut. En effet, le niveau de la caverne est passé à la trappe surement par manque de place vu que je le tournait sur MS-DOS … Enfin un mode de difficulté à été ajouté ainsi qu’un système de password original. En effet, vous devez trouver trois symbole dans chaque niveau pour que le password s’active. Comptez environ 1h30 pour le finir ce qui est peu.

Graphismes

Le jeu est vraiment très beau, que ce soit dans les décors comme dans le background. Chaque niveau se différencie et amène une touche sublime. De plus, certains backgrounds  changeront de couleur où de style au fur et à mesure de votre progression. Dans le niveau de la bibliothèque par exemple, le background s’animera avec émerveillement ! Seulement voila, encore une fois, dans la version PS1 & Saturn, ce second opus offrira aux joueurs, pour ce démarquer des versions SNES et megadrive, les backgrounds comme seul changement, ce qui est plutôt légé car du coup, les GFX restent identiques. Nous avons donc droit à un mélange de génération de décors entre de la 16-Bits & de la 32-Bits ! Enfin, sur la version PC, seul le dernier niveau aura droit à un background inédit des autres versions.

OST

Nous arrivons à la partie la plus sublime du jeu. Si vous vous souvenez du 1er épisode, nous avions eu droit à des musiques épatante avec même un petit clin d’oeil à la célèbre musique Une nuit sur le mont chauve de Modeste Moussorgsky. Et bien rebelote dans le 2. Les musiques sont encore une fois loufoque, amusante et apaisante et dans le niveau Villi People, si vous faite attention, vous pourrez entendre la très belle Sonate au clair de lune de Mr Ludwig Van Beethoven alors que dans le dernier niveau, ce sera Moonlight Sonata ! La classe n’est-ce pas ? Enfin, dans la version Snes, dans le niveau Puppy love, + vous avancerez dans le mini-jeu, + la musique accélérera ! Groovy ! Pour terminer sur une petite anecdote, à chaque fin de niveau, deux vaches vous diront Well Done si vous arrivez à les faire parler …

Conclusion

Earthworm Jim 2 est clairement le jeu de plate-forme le + loufoque qui aura l’avantage de plaire aux petits comme aux grands. Au total, il fut porté sur Megadrive, Snes, MS-DOS/Steam, Ps1, Saturn, Gba et sur Wii via console virtuelle ! Contrairement à Earthworm Jim 1, celui-ci n’aura pas droit à une spécial Edition ce qui est bien dommage. Earthworm Jim aura droit à un 3ème épisode sur N64 mais ça, c’est un autre test !

Évaluation

Graphismes 19/20 : Magnifiques, des backgrounds qui claquent, bref le top !
Jouabilité 18/20 : Très simple d’utilisation avec de nombreux pouvoir et armes en stock. Insertion de mode de difficulté et d’un système de password plutôt original.
Scénario 15/20 : Simple, drôle et nous troll à fond !
Bande-son 20/20 : C’est du pur bonheur d’entendre du Beethoven dans un jeu de plate-forme. C’est tellement apaisant !!!!
Durée de vie 16/20 : De nombreux niveaux jouables mais pas assez long.
Fun 20/20 : On ne peut que marrer en jouant et c’est tellement complet qu’on ne peut s’ennuyer !
Note globale : 18/20
Si vous n’avez encore jamais jouer à Earthworm Jim, il est temps de vous y mettre !
Déc 092013
 

Consoles : Nes, GB, PSX, GC, PS2, Xbox, Iphone, Wii, 3DS
Développeur : Capcom
Sortie : Décembre 1990, 1992, Septembre 1999, Juin 2004, Décembre 2007, Mars 2009, Février 2013

Après un 1er épisode époustouflant, Capcom décide de renouveler l’expérience de notre robot bleu : Megaman. En effet, Megaman 1 avait reçu de très bonnes critiques de la part des joueurs qui n’ont, pour autant, pas manqué de faire connaître leur mécontentement à propos de la difficulté trop élevé et de ne l’absence de système de sauvegarde ! Capcom à t-il écouté ces fans ?

Histoire

Suite à la défaite du Dr Wily par Megaman, celui-çi décide de se venger en créant huit Robots Master pour le terrasser et enfin régner sur le monde ! Megaman ayant apprit la nouvelle par le Dr Light décide de repartir à l’aventure.

Comme vous pouvez le voir, l’histoire est presque identique à celle de son prédécesseur. En effet, Capcom déclara que le charme des jeux Megaman ne résidait pas dans l’histoire mais dans son univers et son gameplay !

Durée de vie

Capcom a comprit que les joueurs étaient en colère contre certaine choses et a prit le temps d’y modifier tout cela dans ce nouvel opus ! Pour commencer, le jeu se voit plus long en terme de durée de vie avec ici huit Robots Master à battre au lieu de six. De plus, la difficulté a été revu à la baisse dans les niveaux et les combats de bosses, de plus un système de Password fut crée pour permettre aux joueurs de continuer en toute tranquillité ! Le scoring dans les niveaux fut enlevé car cela n’était pas forcement utile et de nouveaux objets font leur apparition comme l’E-Tank, un objets permettant à Megaman de reprendre de la vie à tout moment. Enfin, en plus des armes obtenue lors de chaque fin de niveaux, Megaman pourra obtenir trois pouvoirs secondaire pour être aider dans sa quête.

Graphismes

Megaman 2 se voit plus performant que son prédécesseur : en effet, les palettes sont plus flashy où plus sombre selon le niveaux, le background représente mieux l’envers du décors et certain GFX seront placer en premier plan pour cacher Megaman comme dans le niveaux d’Air Man. Le niveaux de Flash Man se voit doté de décors qui rayonnent alors que Flash Man lui change la couleur pour rendre un effet de jour/nuit. On constate donc bien que Capcom à bosser !

OST

Tout le monde se souviendra de l’OST de Megaman 1 qui nous donnait envie de jouer. Dans ce nouvel opus, c’est la même chose mais en incluant un peu plus de punch et moins de douceur pour montrer clairement qu’on évolue et pour que les joueurs apprécie la musique tout en jouant. Certaines pistes du jeu seront considérés comme les meilleurs parmi toute la saga et plusieurs d’entre elle auront droit à une version chantée en Japonais devenu aujourd’hui un hymne à Megaman 2.

Conclusion

Megaman 2 est tout simplement époustouflant et sera considéré comme le meilleur épisode de toute la saga en se vendant à plus d’1,5 million d’exemplaire partout dans le monde ! Celui-ci fut réédité sur Megadrive dans le pack Wily Wars, sur Playstation, sur Game Boy dans une version inédite, sur Iphone, dans Megaman Anniversary Collection sur Gamecube, PS2 et Xbox et sur Wii, 3DS via console Virtuelle ! Une version sur PSP devait voir le jour mais étant donner que Megaman Powered Up fut un échec, Capcom décida d’annulé le projet.

Évaluation

Graphismes 18/20 : Une très nette amélioration graphique et des palettes hautes en couleur … mais peu encore mieux faire !
Jouabilité 20/20 : Toujours aussi simple à prendre en main.
Scénario 10/20 : Presque identique au précédent épisode.
Bande-son 20/20 : Les plus belles musiques de Megaman sont ici !
Durée de vie 15/20 : Un peu plus long, moins difficile et apparition de Password mais toujours aussi rapide à finir.
Fun 18/20 : Très sympa à jouer.
Note globale : 16.8/20
Juil 012012
 

Console : Wii
Editeur : Tecmo et Grasshopper Manufacture Inc
Sortie : 31 Juillet 2008 (Japon uniquement)

Project Zero est aujourd’hui le Survival Horror le plus connu dans le monde entier. A chaque sortit du jeu, les gens courent dans les magasins pour ce le procuré malgré la peur qui se fait déjà ressentir en plein coeur. Et quel peur ! En allumant le jeu, chaque personne sent déjà son cœur battre à mille à l’heure … Il faut dire que Project Zero offre à chaque épisode une aventure sombre et teinté de paranormal… Si vous aimez les fantômes ne vous en privez pas tout en sachant que Project Zero n’est pas a la  portée de tout le monde. Et cela est bien notifié sur la boîte du jeu puisque depuis 2002, Project Zero est et restera interdit aux moins de 18 ans !

Ce quatrième épisode est sortit sur Wii en 2008 mais uniquement au Japon … pourquoi ? personne ne le sera … (note de shiva : Nintendo empêche Tecmo de développer son titre dans le reste du monde pour des raisons purement commerciale ou officielement a cause d’un trop grand nombre de bugs que Tecmo ne veut pas corriger.)

Histoire

Misaki, Madoka et Ruka, trois jeune filles décident de lever le voile sur leur passé. Kidnappée étant enfants dans un manoir d’une île Japonaise : Rougetsu, elles veulent connaitre la fin de cet histoire macabre. Deux de leurs amis ont aussi été enlevé étant jeune mais non pas survécu à ce drame. Pourtant elles ne savent pas que ce manoir referme de plus sombre secret qui sont liés a un rituel masqué bien étrange… De plus, ce manoir fut abandonné depuis de nombreuses années, et l’on raconte que celui-ci serait hanté par des fantômes qui ne cherche qu’une seul chose, Tuer !

Durée de vie

Sachant que c’est un Survival Horror à la ligné des Resident Evil, Project Zero n’est donc pas très long. De plus le seul fait de terminer le jeu à 100% n’offre pas de réel plaisir supplémentaire vu que la seul quête annexe consistera a prendre en photo tout les fantômes du jeu… Vachement glauque. Après d’autres bonus tel que les costumes où la fameuse fin secrète restant a débloquer.

Graphismes

Project Zero à toujours été très apprécié pour ces graphismes qui sont au limite du réalisme. Dans cette version Wii encore, les graphismes ont été vachement améliorés : que se soit sur l’aspect physique où moteur. On dirait par moment un film d’animation. De plus les couleurs du jeu sont très sombre et bien linéaire ce qui fait que vous ne verrez jamais de couleurs flash tel que le vert, le rouge où autres. Pourtant par moment la Wii est poussif car le lag se fait sentir à certains chargements … Quand aux fantômes, ils seront également améliorés pour plus de frissons mais on est encore loin de la perfection…

OST

Dans Project Zero, la musique n’existe pas. Enfin si mais à la fin lol. Ici c’est des musiques d’environnement ce qui n’a rien à voir. Dès que vous entrez dans une salle, la musique change. Cela à été poussé au maximum pour une meilleur ambiance et nous coller parfaitement dans l’intrigue. Vous voyez un piano dans la salle ? Alors ne soyez pas surpris si une note de piano se fait entendre pendant votre exploration… De plus n’ayez pas peur d’entendre des voix alors que personne n’est dans la salle a part vous ! C’est Project Zero ne l’oubliez pas …

Conclusion

Project Zero 4 est encore une fois un jeu parfait même si des soucis de Gameplay se font encore sentir tel que courir à patte d’escargot où la visée de l’appareil photo qui nous cause toujours des petits tracas… On à peur, l’histoire colle parfaitement mais cela commence à devenir répétitif … A quand un Project Zero un peu plus innovant ?!

Évaluation

Graphismes 20/20 : Magnifique, c’est parfait sur tout les points !
Jouabilité 12/20 : On court toujours trop lentement et l’appareil photo n’est pas encore au point. Heureusement que la Wii nous offre une nouvelle façon de jouer. Dommage que la vibration ai disparu …
Scénario 18/20 : L’histoire est intriguante et tout concorde jusqu’à à la fin du jeu.
Bande-son 20/20 : Les musiques d’environnement collent parfaitement avec le jeu. Frissons garantit !
Durée de vie 15/20 : Le jeu en soit est toujours trop rapide, c’est dommage.
Fun 20/20 : On tremble, on crie, on sursaute et notre coeur bat trop vite … bref on se croirait dans la réalité. Jouez en pleine nuit le casque sur les oreilles, dans le noir pour connaitre une meilleur expérience de jeu … XD
Note globale : 17.5/20
Project Zero continue sa carrière dans la peur et l’angoisse la plus totale. Une fois le jeu fini, on se dit : OUF ! Mais n’ayez pas peur après de faire des cauchemars la nuit, d’avoir l’impression d’être observé et de voir la vie d’une autre façon pendant plusieurs jours !!!